Réglementation conduite de machines type autolaveuse
entreprise nettoyage, Formation nettoyage entreprise de proprete

Quelle est la réglementation pour utiliser des machines de nettoyage, autolaveuses et autoportées ?

L’article 3 de l’arrêté du 2 décembre 1998 précise que l’employeur délivre l’autorisation de conduite aux conducteurs qui ont bénéficié de la formation prévue par l’article 4323-55.

Cette autorisation de conduire est valable 5 ans.

Le directeur de l’entreprise est responsable de la délivrance de l’autorisation de conduite au personnel requis pour conduire une machine autoportée.

 

La délivrance de cette autorisation doit respecter les étapes suivantes :

  • Vérification de l’aptitude par le médecin de travail, qui délivre une aptitude médicale à la conduite.
  • Formation à la conduite par un formateur de l’entreprise ou par un organisme qui dispense une formation adaptée au type de machine.
  • Test de connaissances : valable 5 ans
  • Obtention du CACES (lorsque requis) : certificat d’aptitude délivré par un contrôleur agréé pour la catégorie de la machine (CACES R489 Chariots de manutention automoteurs à conducteur porté, catégorie 1A dans la plupart des cas), valable 10 ans (passé de 5 à 10 ans depuis le 1er janvier 2020 avec la nouvelle réforme des CACES)
  • Formation aux salariés : instruction sur les particularités de l’entreprise, le plan de circulation et les risques spécifiques.
  • Autorisation de conduire : rédaction par le chef d’entreprise d’une carte nominative délivrée à l’intéressé l’autorisant à la conduite du matériel décrit.

 

Exemple de carte d’autorisation de conduite de machine

Exemple de carte d'autorisation de conduite de machine

Quels sont les objectifs de la formation à la conduite ?

 La réglementation stipule que l’employeur a l’obligation de garantir les résultats, lui donnant la liberté de choisir les moyens pour atteindre ses objectifs.

Il est donc particulièrement responsable du contenu de la formation à l’exploitation des équipements que les futurs conducteurs doivent utiliser.

Cette formation doit tenir compte de la complexité des équipements d’exploitation concernés et de l’expérience éventuelle de l’opérateur.

Il est ainsi important de fournir à l’opérateur les compétences requises pour faire fonctionner la machine et tout équipement interchangeable dans des conditions de travail réelles. Il faudra également lui fournir les connaissances théoriques et la configuration des connaissances pratiques nécessaires pour faire fonctionner en toute sécurité l’équipement.

Il sera nécessaire de lui communiquer les informations relatives aux risques d’usage et lui permettant de maîtriser les moyens et méthodes utilisés pour prévenir ces risques.

 

Cette formation obligatoire prévient-elle des risques lors de la conduite ?

Durant la formation, les conducteurs apprennent à savoir se protéger et se conformer aux réglementations en vigueur en matière de prévention. Afin de se protéger efficacement lors de l’utilisation du nettoyant industriel, le conducteur doit porter des vêtements appropriés (EPI) tels que des chaussures de sécurité antidérapantes pour éviter les risques de chute sur le sol humide et de blessures lors de la chute du disque. Ils doivent également porter des masques et des gants lors de la manipulation des produits de nettoyage.

Si nécessaire, une protection auditive est nécessaire si volume de la machine utilisée dépasse les 80 décibels.

Il convient également de noter que l’utilisation de machines de nettoyage expose les opérateurs à des vibrations mécaniques.

 

Pour répondre à la réglementation, vous pouvez nous solliciter pour vous former à l’utilisation des machines (autolaveuse, autoportée, monobrosse) en ligne ou dans le Var (83) à côté de Toulon à La Valette-du-Var (83160).

 

En effet, CRC Formation possède un organisme de formation vers Toulon pour des formations obligatoires ou non.