Article cahier des charges
entreprise nettoyage, Formation nettoyage entreprise de proprete

Pourquoi mettre en place un cahier des charges (CDC) ?

Le cahier des charges détaille les besoins, les conditions et les dispositions techniques propres à votre client.

Il est important de savoir que ce que nous allons aborder avec vous ci-dessous, sont des préconisations et des indications non exhaustives, en effet le cahier des charges “CDC” sera à adapter principalement au budget alloué par votre client.

Les avantages du client :

Les prescriptions qu’il contient permettent à la personne responsable du suivi du marché de

  • Vérifier le bon déroulement du marché.
  • Vérifier l’atteinte de ses objectifs.
  • Vérifier la bonne réalisation des prestations.

Les avantages du prestataire :

Il permet de lever toute ambiguïté entre l’œuvrant (le personnel d’entretien) et le donneur d’ordre (le client).

Pour éviter les litiges, nous vous conseillons d’être porteur de solutions en accompagnant votre client à rédiger le “CDC” (le cahier des charges).

Un cahier des charges qui sera établi dans les règles de l’art, vous permettront d’établir un bon devis, d’être proche de vos calculs en taux horaire.

Pour vous aider à cela plusieurs points doivent être maîtrisés :

1)     Lister les prestations souhaitées :

Pour éviter toute ambiguïté, il est déterminant de lister toutes les prestations de nettoyage et les interventions complémentaires qui devront être effectuées par la société de nettoyage : aération des locaux, essuyage humide des postes téléphoniques, aspiration des sols, lessivage des sols carrelés, lavage de la petite vaisselle , désinfection des micro-ondes ou des différentes zones, éteindre ou laisser  les climatisations, faut-il que l’agent intervienne lorsque il y a la présence de documents sur les bureaux …
Pour la vitrerie intérieure et extérieure, il convient de calculer la superficie totale des surfaces vitrées à nettoyer pour éviter les mauvaises surprises.

 

2)     Identifier les zones d’intervention des locaux du client

Il est important de diviser les locaux en zones, suivant les contraintes liées à l’environnement, aux personnels, aux équipements, à la fréquentation, aux types de sols et surfaces. 

En effet, la prestation sera différente en temps d’intervention en méthodologie de travail, pour une salle de réunion, une cafétéria ou un local informatique, les variables comme les accessibilités (ascenseur, escaliers) sont à prendre en compte.

 

3)      Regrouper les zones particulières

Précisez avec votre client et sur votre CDC, les zones pour lesquelles un soin particulier doit être apporté (une zone sensible, un bureau de dirigeant, une pièce contenant des objets de valeurs…).

 

4)      Être précis sur la fréquence des prestations de nettoyage

Selon le niveau de propreté exigé par votre client il sera nécessaire d’adapter votre fréquence de passage (plusieurs fois par jour, quotidienne, hebdomadaire, bimensuelle …) il est nécessaire d’informer votre client de la fréquence d’intervention et de s’y tenir.

 

5)     Indiquer si le consommable est fourni 

Dans le cas où la société de nettoyage vous fournit les produits ménagers (savon liquide, papier hygiénique, etc…), il faut déterminer le nombre total de sanitaires hommes et femmes, le nombre d’urinoirs et la répartition des effectifs hommes-femmes.

Si le client vous demande de fournir les consommables (savons, essuie mains, papiers toilettes), déterminez la quantité de produits fourni ainsi que la fréquence de livraison.

Pour se faire, déterminez avec lui le nombre :

  • De sanitaires hommes et femmes.
  • Le nombre d’urinoirs.
  • Les effectifs hommes-femmes.
  • Les postes d’essuie mains.
  • Les postes de savons.

 

ASTUCES CRC FORMATION :

  • Savez-vous qu’en moyenne, les femmes passent 3 fois par jours aux sanitaires, contre 2 fois pour les hommes.
  • En moyenne une femme utilise à chaque passage plus de 150 cm de papier toilette, cela représente une envergure de bras.
  • En moyenne un homme ou une femme appuient 3 à 5 fois sur un distributeur de savon par lavage de main.

 

Si vous êtes emmenés à fournir du consommable prenez ces informations en compte….

 

6)      Indiquer les moyens matériels mis en œuvre

Il sera important d’indiquer les matériels mis à disposition des salariés, pour permettre à votre client de visualiser ce qu’il sera utilisé dans ses locaux.

Démarquez-vous de la concurrence : peu d’entreprises propose un cahier des charges contenant ces informations, cela appuiera votre professionnalisme auprès de votre interlocuteur.

 

7)      Identifier les produits 

L’indication des produits avec lesquels vos agents vont intervenir est important, si votre client ou vous-mêmes avez une démarche environnementale, l’indication des produits portant un label ÉCOLABEL, ÉCOCERT sera appréciée. L’affichage permettra par la même occasion d’éviter les mélanges de produits par le personnel intervenant sur le site client.

Pour conclure, de la fiche de poste au cahier des charges il n’y a qu’un pas. Plus votre CDC sera complet et explicite, plus facile sera la reproduction de votre fiche de poste.

 

Nous abordons la méthodologie du cahier des charges ainsi que de nombreux autres outils utiles aux professionnels du nettoyage dans nos formations de nettoyage industriel.

Ces formations peuvent être mise en place en ligne ou dans le Var (83), à côté de Toulon, plus précisément à la Valette-du-Var.

Retrouvez de nombreuses méthodologies et de protocole de nettoyage avec notre formation en ligne Agent de propreté et d’hygiène (APH).